Un label pour maîtriser les risques sanitaires dans les entreprises marocaines

5/5 (1)

Suite à l’importante crise sanitaire ayant touché une grande majorité de la planète, nombreux sont les pays à avoir pris des mesures permettant de reprendre l’activité professionnelle en toute sécurité. Le Maroc en fait partie avec la mise en place de méthodologie dans les entreprises offrant à terme l’obtention d’un label. Zoom sur ce protocole sanitaire destiné aux entreprises.

IMANOR à la tête de ce référentiel

Que ce soit pour assurer la continuité du travail en sécurité, pour une reprise partielle ou complète avec le retour des collaborateurs, ou pour la création d’entreprise au Maroc, les professionnels devront suivre le guide de bonnes pratiques étiquetés par l’Institut MArocain de NORmalisation (IMANOR), s’ils veulent pouvoir assurer la sécurité du personnel.

En effet, l’IMANOR a développé tout un référentiel des gestes et procédures à respecter au travail, afin de garantir la santé des collaborateurs. Après une visite d’évaluation pour vérifier le respect des règles, l’entreprise se verra certifiée et pourra promouvoir l’obtention du label : Tahssine تحصين.

Un dispositif qui s’adapte aux entreprises

Afin qu’il puisse être intégré au plus grand nombre d’entreprises, ce référentiel de bonnes pratiques a été élaboré de manière à privilégier l’adaptation et sa souplesse. Ce label vient soutenir les professionnels afin qu’ils puissent maîtriser les dangers sanitaires et empêcher la propagation du coronavirus, ou tout autre virus, dans le monde du travail.

Le respect de ce référentiel de bonnes pratiques n’est pas du tout imposé aux entreprises, mais celles ayant volontairement mis en place ce protocole et acquis le label, gagnent en confiance auprès de leurs collaborateurs et partenaires extérieurs.

Ce guide regroupe l’ensemble des informations importantes éditées par les ministères du Travail, de l’Industrie et du commerce, afin d’organiser les lieux de travail face au coronavirus. Le document proposé a été retravaillé, afin qu’il soit rapidement interprété et facile de prise en main.

Le dispositif Tahssine peut ainsi s’adapter aux différents secteurs d’activité afin qu’il s’intègre dans le processus existant de managements pour les domaines de la sécurité au travail, de la santé, de la protection des aliments. L’avantage de ce protocole est qu’il pourra s’adapter à toute autre crise sanitaire pouvant apparaître dans le futur.

Le déconfinement partiel du Maroc

Ce protocole sanitaire saura accompagner les entreprises qui reprennent doucement leur activité surtout avec l’assouplissement régulier des restrictions sanitaires. En effet, même si le zonage est toujours maintenu jusqu’à mi-juin la situation tend à s’améliorer au Maroc avec un élargissement de la zone 1 du déconfinement.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !