Un exemple de tampon d’entreprise : les informations à faire figurer

5/5 (3)

A quoi sert le tampon d’entreprise ? Comment faire un tampon d’entreprise ? Quelles informations faire figurer sur un tampon ?

Le Tampon encreur est un objet archaïque mais utile et incontournable. Toutes les entreprises sont dotées d’un tampon, y compris les auto-entreprises et les micro-entreprises.

En France et contrairement à d’autres pays, il est possible de faire faire son tampon d’entreprise sans avoir à présenter son k-bis au fabricant.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le tampon d’entreprise et son utilité.

Les différentes utilités du tampon d’entreprise.

Posséder un tampon d’entreprise est indispensable, notamment pour tamponner les documents officiels : contrats avec des partenaires, contrats d’assurance, contrats de mutuelle, etc.

Mais le tampon peut aussi avoir d’autres utilités :

  • utilité commerciale : par exemple pour tamponner des brochures ou des flyers, pour apposer un logo ou personnaliser des documents de communication standards,
  • utilité administrative : par exemple pour imprimer des dates de réception ou de traitement de courrier, ou pour indiquer “validé”, “copie” ou “confidentiel” sur certains documents,
  • utilité comptable : par exemple pour indiquer “payé” ou “saisi” sur les factures ou autres pièces comptables.

Dans tous les cas, le tampon encreur permet de gagner du temps tout en sécurisant les documents. Le tampon a son utilité dans de beaucoup de procédures administratives. Il permet d’authentifier les documents les plus importants.

Quelles informations faire figurer sur votre tampon d’entreprise ?

En fonction de son utilisation, vous pourrez faire figurer différents types d’informations sur votre tampon :

  • informations incontournables :
    • nom de l’entreprise et forme sociale,
    • code postal et ville,
    • n° Siret,
  • informations facultatives :
    • capital social,
    • adresse précise,
    • téléphone,
    • e-mail,
    • site internet,
    • n° de TVA intracommunautaire,
    • code APE ou NAF,
    • logo,
    • etc.

Plus votre tampon comportera d’informations, plus son nombre de lignes sera élevé (de 2 à 6 lignes en moyenne), et plus sa conception sera coûteuse.

Un conseil : ne mettez pas trop d’informations sur votre tampon. Oubliez le capital social, le code APE et le numéro de TVA intracommunautaire par exemple.

Une astuce : si vous devez mettre à jour une information sur le texte de votre tampon, inutile de le mettre à la poubelle, il vous suffira de commander une nouvelle empreinte en caoutchouc. De même s’il n’y a plus d’encre : vous pourrez commander une nouvelle recharge.

Où faire faire son tampon d’entreprise ?

Il existe différentes solutions pour faire faire votre tampon d’entreprise :

  • dans un commerce physique : cordonnerie, papèterie…,
  • sur internet : cette solution a tendance à se démocratiser pour des raisons pratiques évidentes (il est possible de personnaliser son tampon encreur directement en ligne).

Vous pourrez aussi choisir entre différents types et formats de tampons :

  • tampon encreur plastique : le plus courant pour un usage quotidien,
  • tampon encreur métal avec poignée : adapté pour un usage intensif,
  • tampon bois avec encrier séparé : solution la plus économique, mais pas toujours pratique,
  • tampons de poche,
  • tampons adaptés pour les textiles,
  • ou encore, tampons dateurs, folioteurs ou horodateurs, dont certains sont électroniques pour imprimer facilement des suites de numéros ou de dates.

Un exemple de tampon.

Voici un exemple de tampon d’entreprise :

exemple tampon

Voir aussi notre article : 41 supports de communication pour votre entreprise.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de participer à notre sondage !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.