Créer son entreprise selon sa situation

5/5 (1)

Selon votre situation, créer votre entreprise peut être plus ou moins différent. En effet, entre le cumul de la création d’entreprise et le salariat, la création d’entreprise après une démission, ou la création d’entreprise suite à une rupture conventionnelle ou un licenciement, vous n’appréhenderez pas le projet de la même manière.

Dans cet article, WikiCréa vous donne ses meilleurs conseils pour créer son entreprise selon sa situation.

Créer son entreprise en étant salarié

Créer son entreprise en restant salarié est possible, et un certain nombre d’entrepreneurs le font. Le gros avantage, c’est que vous n’aurez pas de risque de ne pas percevoir de revenus convenables, car vous aurez toujours votre salaire. L’entrepreneuriat intéresse beaucoup de monde, mais tout le monde ne se lance pas, en raison du manque de revenus qui dure généralement plusieurs mois, voire années (même s’il existe des aides compensatrices).

Créer son entreprise selon cette situation vous permet donc de vous lancer dans votre projet, tout en jouissant d’un salaire fixe qui vous permettra de payer votre loyer, vos factures etc.

Cependant, le plus gros problème sera le temps. En effet, cumuler un métier de 35h par semaine et votre projet sur lequel vous devez travailler à côté représente une grosse charge de travail.

Avant de vous lancer, il faut être sûr que vous pouvez gérer cela. Toutefois, il existe des alternatives.

Congé pour création d’entreprise

Si vous avez au moins 24 mois d’ancienneté dans l’entreprise, vous avez le droit de prendre un congé pour création d’entreprise. L’ancienneté peut également être fixée par une convention ou un accord collectif d’entreprise. C’est au salarié de décider de la durée de son congé pour création d’entreprise, mais dans la limite de la durée maximale fixée.

Temps partiel pour création d’entreprise

Même principe que pour le congé, vous devez justifier de 24 mois d’ancienneté pour pouvoir demander un temps partiel pour création d’entreprise.

Ces choix peuvent être avantageux, mais vous ne toucherez plus de revenus durant votre congé, et moins de revenus durant votre temps partiel.

Sachez aussi que si votre activité serait concurrente à celle que vous exercez en tant que salarié, votre employeur a le droit de vous refuser la création d’entreprise.

Créer son entreprise après une démission

Si vous démissionnez de votre emploi pour créer votre entreprise, vous ne toucherez plus aucun revenu. Vous devrez donc trouver une solution plus ou moins rapidement.

Par rapport à votre création d’entreprise, vous avez deux possibilités :

  • Percevoir l’allocation chômage tout en démissionnant (possible depuis le 1er novembre 2019) : pour cela, il faut avoir travaillé 5 ans en continu en tant que salarié, suivre un conseil en évolution professionnelle et obtenir la validation par la commission paritaire interprofessionnelle régionale.
  • Gagner des revenus uniquement grâce à votre nouvelle entreprise. Cela peut prendre un certain temps.

Vous pourrez par contre créer votre entreprise dans le même secteur d’activité que votre ancienne entreprise, à moins que vous ne deviez respecter une clause de non-concurrence.

En effet, la clause de non-concurrence prend effet après que vous ayez quitté votre poste, et elle dure un certain temps. Si cette clause apparaît dans votre contrat salariée, vous ne pourrez pas directement créer votre entreprise, si elle fait concurrence à l’entreprise de votre employeur.

Créer son entreprise après une rupture conventionnelle ou un licenciement

La rupture conventionnelle est une décision émanant soit de l’employeur, soit de l’employé. Elle est prise lorsque le temps partiel ou le congé ne sont pas des alternatives possibles.

L’employé peut alors créer son entreprise en toute liberté.

La rupture conventionnelle peut être le choix à faire, car les démarches sont assez simples, et qu’il n’y a ni besoin de justification, ni de préavis.

Il est possible de créer son entreprise avant la rupture conventionnelle. Mais il faut respecter les dispositions imposées par le contrat de travail, ainsi que celles imposées par la loi.

La rupture conventionnelle peut donner lieu à une indemnité spécifique de rupture conventionnelle, cumulées à l’indemnité de congés payés. Une allocation chômage sera également versée lorsque le contrat sera rompu.

Créer son entreprise selon sa situation aura un impact sur vos revenus, votre emploi du temps et plus encore.

Si vous êtes à la recherche d’idées de création d’entreprise, voici quelques articles qui pourraient vous servir :

Créez votre entreprise avec notre formation en ligne

Si vous souhaitez apprendre à créer votre entreprise, et le faire depuis chez vous ou n’importe où, alors notre formation en ligne vous sera très utile !

Elle se compose de 8 modules, qui traitent des différentes étapes de la création d’entreprise. Vous pouvez la suivre pour seulement 30€.

Et cerise sur le gâteau, vous repartez avec un certificat d’aptitudes à la fin de la formation !

Débutez la formation à la création d’entreprise.

Les outils de gestion d’entreprise WikiCréa

Gérez votre entreprise facilement grâce à nos outils disponibles dans notre boutique.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !