Africa Tech : 15 exemples de start-up en devenir !

4/5 (1)

L’Africa Tech se porte bien. Que l’on parle de HealthTech, de FinTech ou de e-commerce, sachez qu’il est possible de citer une start-up africaine à la pointe de l’innovation dans chaque domaine d’activité.
Dans cet article, nous vous présentons 15 exemples de start-up d’Afrique très prometteuses.

L’Africa Tech au service de la HealthTech

1- Pour commencer, parlons d’Enova Robotics, créateur de P-Guard.
Ce dispositif installé dans les rues mesure la température corporelle des passants. Ensuite, il diffuse des messages audios pour rappeler la nécessité de la distanciation physique. Mentionnons que la police tunisienne est équipée de cette technologie de pointe en vue de limiter les risques de propagation du Covid-19. Cette start-up d’Afrique se trouve en Tunisie pour être précis.

2- 54gene a pour vocation de devenir l’une des bases de données génétiques les plus importantes du monde concernant la population noire.
Ainsi, les études sur le génome humain et le génotypage permettront de détecter la prédisposition génétique d’une personne vis-à-vis d’un certain nombre de pathologies. Autrement dit, analyser l’ADN dans le but de prévenir les maladies. Cette start-up basée au Nigéria contribue également aux recherches sur la pandémie de Covid-19.

Lire aussi : 5 succes stories africaines

3- La start-up Baobab Circle, Kenya, a créé le ChatBot Afya Pap.
Il s’agit un robot conversationnel grâce auquel les patients bénéficient de conseils personnalisés et d’un accompagnement. Le but : proposer du e-coaching aux patients atteints de maladies chroniques comme l’hypertension artérielle ou le diabète.

L’Africa Tech au chevet de l’EdTech

4- Pour répondre à des besoins éducatifs et pédagogiques urgents dans le pays, la start-up africaine Koolskools, basée au Maroc, œuvre dans le secteur de l’éducation.
À cette fin, elle propose une plateforme de digital learning et d’enseignement collaboratifs. C’est dans ce but que les enseignants et formateurs peuvent proposer des modules de cours avec des exercices interactifs. Les étudiants ont accès à des formations de qualité. Le contenu éducatif est disponible via des forums, des messages ou des chats.

5- Au Rwanda, Bag Innovation veut rapprocher les étudiants du monde professionnel.
Un stage fournit l’opportunité de mettre en application pratique les enseignements théoriques et ainsi d’acquérir une expérience professionnelle. Le recours aux stages n’est pas très fréquent en Afrique. L’application vise à rapprocher ces deux mondes en utilisant notamment les réseaux sociaux.

Développer le commerce local grâce à l’Africa Tech

6- La start-up égyptienne Brimore développe une plateforme pour mettre en relation des distributeurs avec des PME ou TPE qui souhaitent que leurs produits atteignent plus facilement les consommateurs finaux.
Il s’agit d’un enjeu important dans un pays où beaucoup de commerces sont de taille modeste et donc mal équipés en termes de circuit de distribution. L’objectif est de rendre les entreprises égyptiennes accessibles au plus grand nombre.

7- La start-up sénégalaise Yobante Express souhaite formaliser et développer la livraison de colis.
Dans un contexte de fort développement de l’e-commerce mais aussi de l’économie souterraine, cette start-up africaine a senti qu’une opportunité était à saisir. Elle est spécialisée dans le transport de petits colis d’un poids inférieur ou égal à 25 kilogrammes.

8- Easy Matatu, basée en Ouganda, développe une application mobile qui permet d’effectuer une réservation immédiate du taxi le plus proche de sa géolocalisation.

9- En Tanzanie, Kilimo Fresh veut faciliter l’approvisionnement en produits agricoles locaux.
La start-up tanzanienne a créé une plateforme de distribution à court terme, permettant aux agriculteurs de proposer leurs fruits, légumes, viandes ou poissons à la vente directe.

L’Africa Tech se mobilise pour le développement durable

10- La start-up nigériane Recyclan intervient dans la collecte, tri, recyclage et exportation de déchets plastiques ainsi que dans l’assainissement de l’eau. Le but est un recyclage efficace des déchets déposés sur les plages, dans l’océan et dans les décharges. Un domaine où les perspectives de développement sont énormes compte tenu des faibles mesures déjà mises en place.

11- Zafree Papers est une start-up africaine basée en Éthiopie.
Elle fabrique du papier à partir d’agro-déchets pailles de blé et d’orge. Ce projet, qui s’inscrit dans une démarche écologique, est un moyen de lutter efficacement contre la déforestation. Cela se traduira par une réduction du besoin de bois comme matière première.

12- La start-up ghanéenne de technologie agricole Cowtribe Technology optimise le suivi médical du bétail et de la volaille. Elle développe une plate-forme en ligne qui fournit et suit les vaccins des animaux.
Sont concernés les bovins, les moutons, les chèvres et la volaille. Elle intervient sur tout le pays, y compris dans les régions les plus isolées. L’application est disponible hors ligne, après la création initiale du profil et du cheptel. Le faible connexion à Internet n’est donc pas un frein au développement de cette start-up africaine.

L’Africa Tech à la pointe de la FinTech

13- La start-up Pezesha développe une application qui met en relation des emprunteurs solvables avec des financiers ayant une bonne expérience du crédit.
Elle intègre un système de notation permettant d’analyser les situations des emprunteurs. Évaluer la solvabilité des débiteurs dans leur ensemble permet, le cas échéant, d’identifier les risques d’insolvabilité. Cette société se trouve au Kenya.

14- C’est en Afrique du Sud qu’est née Jumo. Cette start-up africaine à l’origine est aujourd’hui présente également en Europe et en Asie. Son créneau ? Faciliter l’octroi de prêts aux particuliers ou entreprises exclus du système bancaire traditionnel via le téléphone mobile.

15- Pour conclure notre sélection, parlons de Pineapple, une start-up d’Afrique du Sud.
Elle entend démocratiser l’assurance participative via une plateforme d’assurance “peer-to-peer”. Pour cela, elle offre aux internautes la possibilité de se connecter avec d’autres internautes et de créer une communauté. Ils mutualisent alors leurs primes dans un fonds qui prend en charge l’indemnisation des sinistres sans recourir à un assureur classique.

Se former à la création d’entreprise 100% en ligne

Vous aussi, vous souhaitez créer votre start-up en Afrique ou ailleurs ? Alors, mettez toutes les chances de votre côté en suivant la formation dédiée à la création d’entreprise.
Pour 30€ seulement, vous abordez toutes les étapes d’un projet de création de société.

Débutez la formation à la création d’entreprise dès maintenant !

Les outils WikiCréa pour la gestion d’entreprise

Dans sa boutique, WikiCréa propose plusieurs outils disponibles sans limite d’utilisation (sauf changement dans la législation française).
Voici une sélection des plus utilisés :

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !