S’associer : quel intérêt, quels risques ?

4/5 (6)

Quel intérêt y a t-il à s’associer ? Quels sont les risques ? En quoi s’associer peut devenir un atout pour l’entreprise ? Comment bien choisir ses associés ?

La création d’entreprise prend une dimension différente selon qu’on choisit de s’associer ou non.

Dans le code civil français, les associés sont définis comme des personnes qui décident contractuellement d’affecter des biens financiers, industriels ou des compétences “à une entreprise commune […] en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l’économie qui pourra en résulter”.

Dans les faits, les motivations pour s’associer peuvent être très diverses mais créer à plusieurs nécessite dans tous les cas une réflexion de fond afin d’anticiper les problèmes.

Car s’associer est une arme à double tranchant, qui peut précipiter l’arrêt de l’activité, ou au contraire accélérer la réussite de l’aventure.

Trouver les bonnes personnes pour s’associer est essentiel mais non suffisant. Il faudra surtout bien fixer les règles du jeu, savoir communiquer, et savoir dénouer les conflits.

Voici tout ce qu’il faut savoir avant de s’associer.

Voir aussi notre article : 10 conseils pour bien s’associer.

S’associer : quels sont les principaux risques ?

Toutes les entreprises, quel que soit leur secteur ou leur taille, sont soumises aux mêmes risques. Cependant,il existe des risques spécifiques au fait de s’associer, qui peuvent avoir différentes causes et de multiples conséquences négatives :

  • divergences stratégiques ou désaccords tactiques, pouvant provoquer un blocage,
  • objectifs personnels différents, se traduisant par un écart de vision et de valeurs,
  • manières de travailler différentes, pouvant provoquer frustration ou énervement,
  • défaut de communication, pouvant provoquer des malentendus et des pertes de temps,
  • répartition aléatoire des tâches et des responsabilités, pouvant créer des interférences,
  • mauvaise santé de l’entreprise, pouvant aboutir à des relations fébriles.

Penchons-nous plus précisément sur le risque de l’impasse décisionnelle et la dégradation des relations entre associés.

Le risque de l’impasse décisionnelle.

Le risque de l’impasse décisionnelle est d’autant plus important que les associés ont un niveau de pouvoir équivalent au sein de l’entreprise.

Si les associés ne parviennent ne pas s’entendre sur une décision, le risque est celui du statut quo. Cet immobilisme, très mauvais pour la performance de l’entreprise, provoque inévitablement un phénomène de malaise et d’énervement, qui peut même se transformer en ressentiment ou en démotivation.

Pour éviter cet écueil, il est indispensable que chaque associé se voie confier des domaines de compétences et des responsabilités clairs.

Quant aux grandes orientations stratégiques, elles doivent bien sûr faire l’objet d’une réflexion commune, mais dans un cadre stable et de long terme, sans remise en cause trop fréquente…

La dégradation des relations entre associés.

L’usure de la relation est un autre risque majeur lié au fait de s’associer. On ne supporte plus l’autre, ses manières de fonctionner, ses retards, ses manies, son caractère, ses habitudes et ses points de vue.

Il est souvent dit que s’associer est plus difficile qu’un mariage. Les journées passées ensemble, les problèmes récurrents et les questions d’argent peuvent avoir raison des alliances les plus solides…

Heureusement, s’associer comporte aussi des avantages majeurs.

Quels sont les avantages à s’associer ?

S’associer est un moyen de faire décoller l’activité plus vite et de créer plus de valeur. Voici quelques avantages concrets.

Partager les responsabilités.

En se répartissant les responsabilités (finance, gestion, production, innovation, marketing, commercialisation, logistique…), les associés se sentent plus forts et plus responsables sur leur domaine de décision. L’émulation et le sens du collectif peuvent créer un certain dynamisme et une certaine efficacité.

Un soutien mutuel dans les moments difficiles.

La solitude du chef d’entreprise n’est pas un mythe. Ce sentiment est d’autant plus intense dans les situations de crise. Des associés bienveillants pourront se soutenir mutuellement en cas de difficultés, et préparer l’avenir.

Des compétences complémentaires.

C’est le principal avantage qu’il y a à s’associer. Un entrepreneur seul ne peut être performant sur toutes ses tâches alors que l’association de compétences complémentaires peut rendre l’organisation très performante. C’est le cas par exemple d’un ingénieur qui s’associe avec un commercial, ou d’un informaticien qui s’associe avec un gestionnaire.

Un investissement plus conséquent.

S’associer permet de disposer de fonds plus importants au départ, par l’apport personnel de chacun mais aussi par le dimensionnement du projet et la répartition des risques.

On l’a bien compris, la réussite de l’association dépendra essentiellement de la manière de choisir ses associés !

Comment bien choisir ses associés ?

S’associer, c’est signer une alliance indéfectible, engageante et toujours difficile à dénouer. On ne s’associe pas pour le plaisir, et l’amitié n’a rien à voir là-dedans.

Voici quelques conseils pour bien choisir ses associés :

  • Assurez-vous que vos futurs associés aient des compétences complémentaires aux vôtres,
  • Assurez-vous de leur motivation réelle,
  • Assurez-vous de leur équilibre psychologique,
  • Choisissez des associés capables d’apporter autant que vous (en argent, en industrie…),
  • Assurez-vous de leur capacité de travail,
  • Assurez-vous d’avoir une vision et des objectifs communs, et cela sur plusieurs années,
  • Définissez à l’avance l’équilibre compétences, responsabilités, temps de travail, rémunération et pourcentage du capital,
  • Définissez des zones de responsabilité et des règles de gouvernance claires,
  • Evoquez dès le départ les conditions de sortie et signez un pacte d’actionnaires,
  • Désarmocez à l’avance les éventuels points de divergence, ou jetez l’éponge si cela n’est pas possible.

Un bon associé est avant tout quelqu’un avec qui on peut pratiquer la franchise bienveillante.

Des outils Excel pour votre entreprise (gratuit) :

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Vous générerez tous vos documents en un seul clic et réduirez les risques d’erreur. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !