Les besoins de démarrage de l’entreprise

4.5/5 (2)

Prévoir les besoins de démarrage est une étape importante du projet de création d’entreprise. L’objectif est d’établir une liste exhaustive de toutes les dépenses qui devront être faites avant même de démarrer l’activité, et aussi de prévoir suffisamment d’argent frais pour assurer le démarrage effectif de l’activité.

Les besoins de démarrage font partie du plan de financement, à rédiger pour tout projet d’entreprise.

Les besoins de démarrage sont principalement les investissements, les dépenses liées au pré-lancement ou au lancement, l’argent nécessaire pour financer le besoin en fonds de roulement, et la trésorerie de démarrage.

Les besoins de démarrage sont à distinguer des charges fixes, qui elles sont récurrentes (eau, électricité, assurances, charges sociales, rémunérations, impôts, services extérieurs…).

Les besoins de démarrage peuvent se lister ainsi :

  • Frais d’établissement : ce sont les frais de création de l’entreprise :
    • 0 € pour une entreprise individuelle si vous ne sollicitez pas l’aide du centre de formalités (60 € dans le cas contraire),
    • 300 € pour une société si faites les démarches vous-mêmes, et jusqu’à 1500 € si vous faites appel à un expert-comptable ou un juriste,
  • Frais d’ouverture de compteurs (eau, électricité, gaz),
  • Formations obligatoires ou non : certaines activités nécessitent d’être formé. Exemple : stage de préparation à l’installation pour les artisans.
  • Frais de dépôt ou d’enregistrement de marque, de brevet, dessin ou modèle,
  • Droit d’entrée (par exemple pour intégrer un réseau de franchise),
  • Coût d’achat d’un fonds de commerce ou d’une entreprise,
  • Droit au bail,
  • Caution ou dépôt de garantie,
  • Achat d’un local,
  • Frais de notaire ou d’avocat,
  • Travaux et aménagements, décoration,
  • Acquisition de matériel, outillage, machines, véhicules,
  • Acquisition de matériel de bureau, fournitures, ordinateur, imprimante,
  • Coût de constitution d’un stock de matières premières, produits finis ou semi-finis,
  • Coût de l’enseigne et des éléments de communication (cartes de visite, brochures, logo, site internet, éléments graphiques),
  • Coût des événements et publicité de lancement,
  • Besoin en fonds de roulement : il s’agit d’une somme d’argent gardée en prévision du démarrage de l’activité, afin de couvrir les éventuels décalages entre les entrées et les sorties d’argent, par exemple si les clients payent plus tard qu’on ne paye les fournisseurs.
  • Trésorerie : c’est un matelas de sécurité, une somme d’argent que l’on garde sur le compte courant et que l’on utilisera en cas de coup dur. Voir notre article : Qu’est-ce que la trésorerie d’une entreprise ?

 

Le conseil de l’expert en création d’entreprise : Lister les besoins de démarrage est une chose plutôt facile, sous réserve de ne rien oublier… Le plus compliqué est en réalité de chiffrer le plus précisément possible les investissements, et pour cela de nombreux devis seront à demander auprès de professionnels, ce qui peut prendre du temps.

.

Voir aussi notre article : Créer une entreprise avec moins de 5000 €.

.

 

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *