Les 5 raisons de créer son entreprise pendant le confinement

5/5 (4)

Créer son entreprise pendant le confinement, oui, c’est possible ! Mieux que ça : c’est même une bonne idée car, quelle que soit la période, les entrepreneurs se battent chaque jour pour donner vie à leurs projets. Alors pourquoi ne pas profiter du temps qui vous est offert pour aboutir votre projet de création d’entreprise ?

WikiCréa vous donne 5 bonnes raisons pour profiter au mieux de cette période trouble et aller de l’avant.

1. Avoir du temps pour créer son entreprise

En confinement, pour protéger notre santé, nous devons nous déplacer le moins possible. Nous sommes privés d’espace. Mais le temps s’est-il arrêté pour autant ? D’une certaine façon, oui. Alors que faire de tout ce temps « libre » ?

Premièrement, avoir du temps, c’est une opportunité propice à l’introspection. Alors, posez-vous, faites le point sur vos compétences et réfléchissez sérieusement à votre projet en tachant d’identifier les véritables sources de votre motivation pour créer votre entreprise. Avez-vous une réelle envie d’entreprendre ou plutôt un simple « ras-le-bol » passager de la vie de salarié ? Car si vous comptez vous lancer dans l’aventure passionnante qu’est l’entreprenariat, vous devez être sûr de vous !

Définissez les grandes lignes de votre projet et hiérarchisez ensuite toutes les étapes à accomplir pour le concrétiser. Identifiez les compétences que vous maitrisez déjà et celles qu’il vous reste à acquérir (management, questions juridiques, aides financières, etc. ). Et, si besoin, formez-vous ! Si vous avez du temps, c’est le moment de trouver la formation qui vous convient. D’autant qu’en confinement, pour éviter au maximum les déplacements, les formations à distance sont nombreuses. Ainsi, grâce à une simple connexion internet, vous étudiez depuis chez vous, à votre rythme et depuis n’importe quel dispositif (ordinateur, tablette, téléphone).

A noter : selon votre situation, pensez aux solutions de financement pour une formation professionnelle.

2. Trouver la bonne idée pour rebondir post-confinement

Il n’y a pas que des effets négatifs au confinement !

Car même si la crise sanitaire de la Covid-19 a de lourdes conséquences sur notre économie, certains secteurs ont peu été touchés. Il y a même des entreprises qui ont recruté (data, développement web, webdesign, etc. le digital en général). Le secteur du e-commerce a notamment montré tous ses atouts pour les commerces ayant fermés qui innovent avec le click & collect, les ventes à emporter ou les livraisons à domicile.

Au-delà du boom du secteur digital, de la hausse d’activité dans la grande distribution et de la vente en ligne boostée, de nouveaux besoins sont apparus dans notre société. Et c’est à vous, futur entrepreneur, d’y répondre !

Votre projet de création d’entreprise s’inscrit sur le long terme. Ce qui signifie que, si la crise actuelle est grave et lourde de conséquences, elle reste conjoncturelle. L’économie française n’est pas fondamentalement remise en cause. Aussi, si vous créez votre entreprise dans les semaines qui viennent, vous savez déjà que vous aurez à affronter des crises et des difficultés dont vous avez un aperçu à date. Anticiper une situation de crise, c’est intégrer dès aujourd’hui ces risques dans votre business plan.

En tant que futur entrepreneur, profitez-en pour peaufiner votre projet et tirer le meilleur de cette période dans laquelle des opportunités seront à saisir. Anticipez la demande et tenez-vous prêt à offrir une réponse sur mesure !

3. Créer son entreprise en ligne

Quels statuts juridiques choisir ? Comment financer votre projet ? 

Bonne nouvelle ! De nombreuses démarches administratives peuvent être réalisées en ligne, sans avoir à braver les mesures de confinement. Vous pouvez d’ailleurs les faire vous-même ou de mandater un expert qui le fera pour vous, c’est à vous de choisir.

1. Rédiger vos statuts d’entreprise

Première étape dans la création de votre société, en période de confinement, les formalités peuvent s’effectuer en ligne, c’est facile, rapide et pratique.

De l’auto-entreprise à la SAS, bénéficiez de nos conseils pour choisir le bon statut juridique pour votre entreprise.

Quand et comment rédiger vos statuts ? Quelles sont les mentions obligatoires, les formalités à respecter et auprès de qui les déposer ? Le ministère de l’Economie vous répond, cliquez ici.

2. Publier une annonce légale

Juste après la signature de vos statuts, vous devrez publier une annonce dans un journal habilité à recevoir des annonces légales. En période de confinement, cette formalité obligatoire peut être effectuée en ligne.

Pour savoir comment faire ou trouver les journaux habiliter à publier des annonces légales, cliquez ici.

3. Immatriculer votre entreprise

Enfin, il vous reste à transmettre votre demande d’immatriculation d’entreprise en ligne pour obtenir votre Kbis et votre numéro de SIRET. Pour lutter contre la propagation du virus, il est conseillé de faire votre demande en lgine sur le site internet www.infogreffe.fr

A noter : pour aider les futurs entrepreneurs à appréhender au mieux les solutions dématérialisées développées par Infogreffe en période de crise, une adresse mail dédiée est à votre disposition : [email protected]

4. Bénéficier d’aides pour créer votre entreprise

Pour vous aider dans votre désir de création d’entreprise, de nombreux dispositifs sont à votre disposition. Ils constituent un bon moyen de financement.

Toutes les aides qui existaient avant la crise sanitaire sont toujours d’actualité. Mais en plus le gouvernement a pris des mesures exceptionnelles pour renforcer son soutien aux entreprises. La période est donc particulièrement propice pour se lancer dans la création d’entreprise !

1. Les aides sociales et financières

  • Aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) : aide financière accordée par Pôle emploi correspondant à 45 % du reliquat des droits à l’assurance chômage
  • Maintien des allocations chômage (si le créateur n’opte pas pour le versement de l’aide Arce), du RSA ou de l’ASS pendant la phase de démarrage de l’activité 
  • Prêt d’honneur solidaire : prêt à taux zéro pour les demandeurs d’emplois, jeunes et autres porteurs de projet remplissant certaines conditions 
  • Aides de l’Agefiph pour les personnes handicapées 
  • Garanties bancaires proposées par France Active : garantie Egalité femmes, garantie Emploi, garantie Egalité Accès
  • etc.

2. Les aides fiscales pour votre entreprise

  • Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACRE) (ex Accre): exonération des charges sociales personnelles du nouveau chef d’entreprise
  • Exonération d’impôts locaux dans les zones de revitalisation des commerces en milieu rural ou des centres villes
  • Exonération de CFE et de taxe foncière dans les Quartier prioritaire de la Politique de la Ville (QPV)
  • Allègements fiscaux dans certains territoires
  • etc.

3. Les aides à l’innovation

4. Les aides économiques en Outre-mer

Pendant ce confinement, prenez le temps d’étudier les aides qui vous concernent !

5. Peaufiner son lancement : anticiper l’après

Etude de marché, business plan, appels de fonds, recrutement, communication… Les actions à effectuer avant de vous lancer ne manquent pas et comme en confinement vous avez du temps, vous allez pouvoir traiter les sujets les uns après les autres.

En effet, une bonne stratégie ainsi qu’un bon business plan permettront à l’entrepreneur que vous êtes de profiter des opportunités offertes par la crise actuelle pour créer votre entreprise. En attendant que la situation revienne à la normale, pensez à :

  • définir votre cible, votre positionnement, vos prix,
  • trouver les bonnes sources d’approvisionnement,
  • négocier vos délais de paiement avec vos futurs fournisseurs,
  • dénicher de nouveaux produits ou services,
  • créer votre site internet et/ou votre présence sur les réseaux sociaux (téléphone, mail, chat : imaginez toutes les discussions que vous pourrez avoir vos clients),
  • vous référencer sur Google, et tout autre site référent dans votre domaine,
  • créer l’événement (journée de lancement, atelier découverte, dégustation, journée portes ouvertes… les idées ne manquent pas pour vous faire connaître rapidement).

Se former à la création d’entreprise en ligne

WikiCréa vous présente sa formation spéciale Entrepreneurs.es à un tarif de 30€ seulement ! En 8 modules, apprenez en ligne toutes les informations que vous devez savoir pour bine débuter dans le monde de l’entrepreneuriat.
Lorsque vous finalisez la formation, un certificat vous est donné, afin de vous aider dans vos démarches administratives (financement, par exemple).

Cliquez ici pour démarrer maintenant la formation en ligne !

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !