Canada : quel visa pour créer son entreprise ?

Le Canada est le pays qui attire le plus de visiteurs et d’immigrés en Amérique du nord devant les Etats-Unis. Les raisons sont multiples : une économie dynamique, une bonne qualité de vie, des opportunités d’emploi et d’investissement en grand nombre, et surtout des formalités de déplacement de plus en plus simplifiées.

Il est tout à fait logique de priser cette destination au regard d’autres quand on a la possibilité de s’y rendre sans difficulté. Mais comment s’explique cette facilité de transit ? A-t-on besoin d’un visa pour entrer au Canada ? Si oui, comment s’en procure-t-on un ?

Un visa pour les entrepreneurs.

Le Canada connaît une bonne croissance économique. En effet, les perspectives économiques du pays font parties des plus importantes du G20. Aussi, il faut savoir que le taux d’imposition que le Canada applique pour les investissements des entreprises est bien moins élevé que celui des autres pays du G7.

Le Canada met à disposition un visa pour démarrer son entreprise. Le programme en question met en relation les immigrants ayant un projet entrepreneurial avec des organisations spécifiques. Ces dernières, ayant l’expérience suffisante, pourront épauler les jeunes entreprises pour se développer dans de bonnes conditions afin de perdurer dans le temps.

Ainsi les personnes retenus pour ce programme pourront immigrer au Canada avec un visa résidents permanents.

Pour les personnes qui souhaitent y venir en tant que touriste pour préparer leur future immigration d’entrepreneur, il faudra se procurer un visa électronique, facile à obtenir.

Ce visa ou Autorisation de Voyage Électronique (AVE) est demandé aux personnes originaires des pays susmentionnés qui désirent embarquer pour le Canada. C’est ce dernier qui nous intéresse. De quoi s’agit-il exactement et quelles sont les démarches pour l’obtenir ?

Dans quelles conditions est-il utilisé ?

L’evisa Canada est établi depuis peu par les autorités canadiennes pour permettre aux voyageurs venant des pays où le programme d’exemption de visa est appliqué, de se rendre au Canada sans le visa traditionnel. Ceci concerne la France, la Belgique, la Suisse ou encore les Etats-Unis. Les autres citoyens européens résidant hors de ces pays sont eux aussi concernés.

L’autorisation de voyage AVE est toutefois réservée aux voyages de courte durée, c’est-à-dire ne dépassant pas 90 jours. Ainsi, au-delà de cette durée, il est obligatoire de se munir d’un visa physique fourni par l’ambassade du Canada de sa localité. A noter cependant que l’AVE s’étale sur 5 ans : il est possible de faire des courts séjours avec l’evisa pendant 5 ans.

Toute entrée sur le territoire canadien est donc autorisée durant cette période tant que la durée de chaque séjour respecte la limite préétablie (3 mois). Le détenteur usera de la seule et même autorisation au cours des cinq années sauf en cas de mise à jour d’informations le concernant.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de participer à notre sondage !

Fermer