Afrique : ces entreprises qui mettent la cuisine à l’honneur

5/5 (1)

afrique cuisine

L’Afrique, terre d’avenir. D’avenir agro-alimentaire et culinaire ? C’est ce que l’on nous mène à croire. Car même si l’Afrique est le continent le plus pauvre de la planète (sur les 20 pays les plus pauvres du monde, 19 sont africains), l’Afrique a également quelques ressources qu’il ne faut pas négliger. Qui ne s’est jamais laissé tenter par un bon plat africain ? Car oui, culinairement parlant, l’Afrique a ses ressources. Et pour cause, entre déserts, villes maghrébines, villages d’Afrique noire, ou forêts tropicales, l’Afrique offre dans sa végétation une variété hors du commun qui se retrouve dans son agriculture et sa cuisine.

En 2014, le journal Jeune Afrique sortait un article intitulé 25 pionniers de l’agro alimentaire en Afrique Francophone. Aujourd’hui nous avons décidé de nous

pencher sur 3 entreprises qui mettent l’Afrique à l’honneur : qui sont-elles et comment ont-elles décollé ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

 

Chococam : le Cameroun chocolaté

Leader sur le marché du chocolat et de la confiserie au Cameroun, Chococam peut se vanter d’un chiffre d’affaire de plus de 29 millions d’euros. L’exportation dans plusieurs pays d’Afrique, c’est l’un des maîtres mots du succès de l’entreprise. Est-ce aussi parce qu’ils sont les premiers de la zone, en 1967, à lancer leur entreprise, ce qui leur a donné un certain monopole ? D’énormes moyens ont également été mis en place dans la gestion de l’entreprise et dans les procédés de fabrication. Deux indices qu’il ne faut pas négliger pour faire décoller son entreprise. Aujourd’hui, Chococam se targue de miser sur “l’originalité et la qualité de ses produits afin de fidéliser ses clients”.

afrique cuisine tomate

Benamor en Algérie : la tomate à l’honneur

Quoi de plus symbolique culinairement parlant que la tomate lorsque l’on pense au bassin méditerranéen ? C’est le pari que s’est lancé l’entreprise Benamor, fondée en Algérie en 1984. En 2002, le groupe possède 36% du marché de la tomate en Algérie. Elle produit aujourd’hui également de la harissa et des confitures. Les clefs du succès ? Avoir su saisir l’opportunité de la production de tomates en Algérie, alors que le groupe s’est créé à partir d’une petite unité de transformation en concentré de tomates à Bouati. La famille Benamor a ensuite travaillé avec un ingénieur agronome pour pouvoir augmenter leur production de tomates. Et le résultat fut… saisissant.

Racines : la française qui aime l’Afrique

Racines est une entreprise française, mais qui met la gastronomie africaine à l’honneur. Son but premier et “de commercialiser à travers le monde des produits alimentaires permettant de répondre à une demande issue des populations d’origine africaine et de l’Océan Indien”. Un beau projet ? Très certainement. Avec un siège à Montpellier mais des locaux à Dakar et Cotonou, l’entreprise veut faire apprécier les produits agro-alimentaires africains aux consommateurs européens. Fondée en 1987, on trouve sur leur site de nombreux produits tels que des fruits, des produits laitiers, des boissons ou des snacks. Pour son bon fonctionnement, l’entreprise possède au sein de son siège des programmes de recherche et développement pour la mise au point de l’amélioration de produits.

Crédits : Pexels / Pexels

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !