S’installer vitrailliste : tout savoir

5/5 (2)

Comment s’installer vitrailliste indépendant ? Comment créer une entreprise de verrerie d’art ? Peut-on devenir vitrailliste sans diplôme ? Quel statut juridique est le plus adapté ?

Le vitrailliste est un artisan chargé de la création, de la restauration et la pose des vitraux. Il intervient sur différents types de verres, maîtrise les techniques de soudure à l’étain et de sertissage au plomb. Il a des notions en art décoratif et pratique la peinture sur verre.

Appelé aussi “maître verrier”, il intervient à titre indépendant auprès des particuliers, des collectivités locales, des communautés religieuses et des monuments historiques.

Le vitrailliste travaille principalement sur des chantiers de restauration. Il peut aussi proposer des créations de pièces uniques et personnalisées : verrières, médaillons, fenêtres, objets d’art en verre, bijoux, luminaires…

Le métier de vitrailliste relève de l’artisanat, et plus précisément, de l’artisanat d’art : la déclaration d’activité se fera auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour s’installer vitrailliste à son compte.

Le marché du vitrail.

  • La France est le premier marché du vitrail au monde avec 90 000 m2 de vitraux,
  • 80% du chiffre d’affaires des vitraillistes concerne la restauration, contre seulement 20% pour l’activité de création,
  • Le savoir-faire français est reconnu dans le monde entier. Les exportations concernent principalement l’Europe, les Etats-Unis et le Moyen-Orient.

Devenir vitrailliste ou maître-verrier : quelles qualités ?

Le métier de vitrailliste fait appel à des compétences très larges : dessin, élaboration de gabarits, découpe du verre, colorisation, passage au four, assemblage, masticage…

Cela demande un certain niveau de maîtrise technique, mais aussi un réel sens artistique et des connaissances en histoire de l’art et histoire des religions.

D’autre part, des compétences en gestion, organisation et communication sont nécessaires pour démarcher les clients potentiels, organiser son temps de travail et développer son entreprise.

Voir notre article : Les 20 qualités essentielles d’un bon chef d’entreprise.

Voir aussi notre formation à la création d’entreprise.

S’installer vitrailliste à son compte : formations et diplômes.

Le métier du vitrailliste est classé parmi les métiers d’art relevant de l’artisanat. Dès lors il convient de respecter l’obligation de qualification professionnelle imposée par les Chambres des Métiers.

Concrètement, pour s’installer vitrailliste, il faudra justifier de 3 ans d’expérience professionnelle, ou d’un diplôme adapté, par exemple :

  • CAP arts et techniques du verre, option vitrailliste (2 ans),
  • BMA verrier décorateur (2 ans),
  • FCIL (Formation complémentaire d’initiative locale), option peinture sur verre,
  • CVE (Compagnon verrier européen),
  • DMA décor architectural, option transparence ou option domaine des matériaux de synthèse (2 ans),
  • DMA traitement plastique de la transparence option vitrail (2 ans),
  • DRMA option restauration vitrail d’art (2 ans),
  • Master conservation restauration des biens culturels (MCRBC) (5 ans),
  • Diplôme universitaire des métiers d’art, option vitrail (DUMA).

Voir aussi notre article : Artisan, Artisan d’Art, Maître-Artisan : définitions et différences.

S’installer vitrailliste : la réglementation.

Les principales normes et réglementations de la profession de vitrailliste concernent :

  • L’obligation d’effectuer un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des métiers et de l’artisanat,
  • L’obligation de prévention et d’évaluation des risques (exposition aux fumées, au plomb, à la sciure de bois, etc). L’entrepreneur doit préparer un document unique d’évaluation des risques,
  • Le respect des normes de sécurité et normes de travail en atelier,
  • L’obligation d’information des clients par moyen de devis et affichage des prix,
  • L’obligation de souscrire à une assurance décennale.

Devenir vitrailliste à son compte : le statut juridique.

Un vitrailliste indépendant pourra choisir entre les différents statuts juridiques suivants :

  • La micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : statut très simplifié qui peut être adapté pour le démarrage d’une petite activité :
    • pas de comptabilité mais obligation d’établir un suivi du chiffre d’affaires sur un “cahier de recettes”,
    • obligation d’avoir un compte bancaire dédié à l’activité,
    • ce statut juridique est soumis à des plafonds de chiffre d’affaires,
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI ou EIRL en cas de responsabilité limitée) : c’est un statut adapté mais complexe en ce qui concerne le paiement des cotisations sociales (acomptes provisionnels régularisés l’année suivante sur la base des bénéfices réalisés),
  • L’EURL (SARL à associé unique) : c’est un statut qui peut se révéler bien adapté pour une activité en développement. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui détermine la base des cotisations sociales,
  • La SASU : ce régime juridique est plus coûteux que l’EURL, mais très en vogue car il permet d’éviter la Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI).

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Créer son entreprise de vitrail : les étapes.

  1. Formez-vous,
  2. Validez votre projet par une étude de marché,
  3. Rédigez un prévisionnel financier : voir notre modèle ici,
  4. Recherchez les financements (si besoin) et achetez le matériel nécessaire à votre activité,
  5. Créer votre atelier de travail, faites l’acquisition de vos outils et du four,
  6. Choisissez votre forme juridique et enregistrez-vous,
  7. Prenez une assurance professionnelle,
  8. Lancez la communication et trouvez vos clients.

Des outils Excel pour gérer votre petite entreprise (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !