Le mentorat professionnel : le boost des entrepreneurs qui débutent

5/5 (1)

Que vous souhaitiez vous lancer dans l’entrepreneuriat, ou que vous soyez un jeune créateur ou repreneur d’entreprise, vous pourriez avoir besoin d’aide pour booster votre activité. WikiCréa vous donne les clés du mentorat professionnel, le nouveau boost des entrepreneurs qui débutent.

Le mentorat professionnel, qu’est-ce que c’est ?

«Le mentorat consiste à créer une relation d’entraide entre un jeune entrepreneur et le dirigeant aguerri d’une entreprise. L’un apporte à l’autre une aide bénéfique pour la stratégie et les prises de décision. C’est un lien totalement désintéressé, bienveillant et bénévole», définit Dominique Restino. Le père du mentorat en France est signataire en 2013 de la Charte Nationale du Mentorat Entrepreneurial, avec Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, et Fleur Pellerin, Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie Numérique.

Ainsi, le mentorat entrepreneurial se définit comme un accompagnement personnel, volontaire et bénévole. A caractère confidentiel, il est apporté par un entrepreneur expérimenté, dit mentor, à un autre entrepreneur, dit mentoré, dans l’accompagnement humain de son savoir être entrepreneurial.

Pourquoi se faire aider par un mentor ?

Vous l’avez compris, ce conseiller expérimenté qui a eu une vie professionnelle riche et qui dispose de nombreuses connaissances, souhaite transmettre aux nouvelles générations. C’est une personne de confiance que vous estimez ou admirez, et que vous pouvez prendre comme exemple. Cela peut être un parent, un ami, un (ancien) patron ou collègue. Ou même une personnalité qui vous inspire mais que vous n’avez peut-être jamais rencontrée. Vous pouvez être amenés à vous rencontrer de visu ou à distance par mail, visioconférence ou téléphone.

Guidé par une idée de bienveillance, le mentor entrepreneurial est un bénévole expérimenté qui offre son aide et ses conseils aux jeunes entrepreneurs pour leur éviter de faire certaines erreurs. Le mentoré va pouvoir ainsi acquérir des précieux conseils d’affaires et prendre de l’assurance. Cela va en effet lui permettre d’élargir son cercle de contacts d’affaires !

Aidé par son réseau professionnel, le mentor partage sa passion et ses connaissances tout en œuvrant pour permettre aux nouvelles générations d’entrepreneurs d’atteindre leurs futurs objectifs. Partager son expérience du secteur et du terrain, ses erreurs, etc. est un soutien inestimable qui offre plus de chances de réussite !

Mentor, coach ou consultant ?

Quel que soit l’expert, c’est un atout majeur qui vise à vous accompagner vers une autonomie complète dans toutes les sphères de votre entreprise. Pour vous, c’est l’occasion rêvée de prendre du recul et d’accepter de l’aide ou des conseils.

  • Le coach (d’affaires, bien sûr) se concentre sur vous, mais surtout sur votre rôle au cœur de votre entreprise. Ainsi, par son aide il devient un « accélérateur de changement ».
  • Le consultant quant à lui sera surtout axé sur les besoins opérationnels et organisationnels. Il agit comme un manuel d’instruction lorsque vos connaissances sont plus limitées dans l’un ou l’autre des secteurs de votre compagnie.
  • Le mentor entrepreneurial n’est pas là pour donner des conseils, mais pour aider un entrepreneur à se poser les bonnes questions. C’est ni plus ni moins une personne qui a vécu ce que vous vivez à l’heure actuelle. Qui devient votre confident professionnel et qui aiguille votre réflexion afin que vous trouviez vous-même les réponses à vos questions.

En synthèse, la base de la relation entre mentor et mentoré prend sa source dans un lien totalement désintéressé. Afin d’éviter tout conflit d’intérêt et rapport de forces concurrentiel, il est préférable que le mentor ne fasse partie du même secteur d’activité.

Quelques exemples de mentorat professionnel

Sa seule ambition étant d’aider les créateurs et de soutenir la jeune génération à créer ou reprendre une entreprise, le mentorat se fait généralement sous forme de bénévolat – le mentor n’est pas rémunéré pour son aide, il n’a donc aucune responsabilité dans l’entreprise mentorée.

Quelques exemples de sites à consulter :

  • Micromentor : site internet gratuit qui permet de mettre en relation mentors et mentorés
  • Mooveje : propose aux jeunes entrepreneurs entre 18 et 30 ans un accompagnement sous forme de mentorat d’une durée d’un an et l’accès à un pool d’experts métier bénévoles.

Néanmoins, des solutions de mentorat sont également payantes. C’est le cas de ces entreprises qui stimulent la réussite professionnelle :

Enfin, de nouveaux concepts voient le jour pour booster votre potentiel. Citons par exemple le Gratinl’un des podcasts de référence en France sur les thèmes du business et de l’entrepreneuriat. Des hommes et des femmes sont invités pour décortiquer leur réussite afin d’aider les auditeurs à devenir la meilleure version d’eux-mêmes.

Des outils Excel pour votre petite entreprise (gratuits) :

Se former à la création d’entreprise en ligne

WikiCréa vous présente sa formation spéciale Entrepreneurs/es à un tarif de 30€ seulement ! En 8 modules, apprenez en ligne toutes les informations que vous devez savoir pour bine débuter dans le monde de l’entrepreneuriat.
Lorsque vous finalisez la formation, un certificat vous est donné, afin de vous aider dans vos démarches administratives (financement, par exemple).

Cliquez ici pour démarrer maintenant la formation en ligne !

 

 

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !