Incoterms : la liste 2021

5/5 (3)

Que sont les Incoterms ? Que signifient les acronymes utilisés pour parler des Incoterms ? Quelles sont les différences entre eux ?

WikiCréa fait le point pour vous sur les Incoterms en vigueur en 2021.

Les incoterms, qu’est-ce que c’est ?

Le mot Incoterm vient de la contraction des termes anglais “International Commercial Terms”. Il s’agit d’un ensemble codifié d’éléments contractuels relatifs au transport de marchandises.

Les Incoterms précisent les conditions de livraison des marchandises. Concrètement, cela signifie qu’ils définissent les obligations de chaque partie, de la répartition des coûts de transport (y compris assurance et droits de douane si applicables) au lieu de livraison. C’est en fonction de ce point que s’établit le transfert des risques entre le vendeur et l’acheteur.

Ils ne dépendent pas des autres contrats comme les assurances, le financement ou même le transport. Néanmoins, il convient d’y être vigilant, car ils peuvent interagir avec ces contrats. De même, les Incoterms ne définissent pas le point de transfert de propriété qui est, quant à lui, indiqué dans le contrat de vente ou les conditions générales de vente.

Les Incoterms ont été définis pour la première fois en 1936 par la Chambre de Commerce Internationale. Ils sont revus tous les 10 ans afin de s’adapter aux pratiques du marché. Ainsi, les Incoterms 2021 sont en vigueur depuis le 1er janvier 2020.

Les Incoterms sont matérialisés sous la forme de 3 lettres. Il existe 11 Incoterms® qui sont répartis en 2 groupes.

Les 7 Incoterms® multimodaux

Ils sont utilisés lorsque plusieurs modes de transport entrent en jeu. C’est le cas, par exemple, des marchandises transportées par conteneurs. Les lieux de prise en charge et de livraison sont à définir.

  • EXW : Ex-Works, à l’usine. C’est la règle la plus simple : c’est l’acheteur qui vient chercher les marchandises, les transporte et gère les formalités.
  • FCA : Free Carrier, franco transporteur. Dans ce cas, c’est le vendeur qui organise l’acheminement des marchandises jusqu’au lieu de livraison et gère les formalités.
  • CPT : Carriage Paid To, port payé jusqu’à. Selon cette règle, c’est le vendeur qui paie le transport, mais c’est l’acheteur qui en supporte les risques, à compter de la remise au transporteur.
  • CIP : Carriage Insurance Paid to, port payé, assurance comprise jusqu’à. Dans ce cas, le vendeur prend en charge le transport ET les risques, autrement dit l’assurance qui doit être obligatoirement tous risques pour cette règle.

Les Incoterms D sont dits de “vente à l’arrivée” : c’est le vendeur qui assume les coûts de transport et les risques.

  • DAP : Delivered At Place, rendu au lieu de destination. Ici, c’est l’acheteur qui décharge les marchandises et gère les formalités douanières.
  • DPU : Delivered at Place Unloaded, rendu au lieu de destination déchargé. Dans ce cas et c’est le seul, c’est le vendeur qui traite le déchargement des marchandises. Les formalités restent gérées par l’acheteur.
  • DDP : Delivered Duty Paid, rendu droits acquittés. Dans ce cas, tout est géré par le vendeur, transport et formalités, sauf le déchargement.

Voici deux tableaux récapitulant la répartition des tâches, des frais et des risques pour les Incoterms multimodaux :

Les règles 2020 des Incoterms Les incoterms multimodaux

Les 4 Incoterms® maritimes

Ces Incoterms sont réservés au transport de marchandises en vrac et au transport conventionnel, c’est-à-dire quand les marchandises ne sont pas en conteneurs. Ainsi, les lieux de prise en charge et de livraison sont toujours des ports.

  • FAS : Free Alongside Ship, franco le long du navire. Dans ce cas, les risques sont transférés à l’acheteur lorsque les marchandises sont placées le long du navire par le vendeur.
  • FOB : Free On Board, franco à bord. Ici, les risques sont transférés dès que les marchandises sont chargées à bord du navire, par le vendeur.
  • CFR : Cost and Freight, coût et fret. Les coûts et les risques sont dissociés, comme pour les Incoterms C multimodaux. Le vendeur paie le transport, mais pas le risque ni le déchargement.
  • CIF : Cost, Insurance and Freight, coût, assurance et fret. Dans ce cas, le vendeur prend en charge le transport et l’assurance, mais il n’est pas obligatoire qu’elle soit tous risques comme pour le CIP. Elle doit néanmoins être supérieure de 10% à la valeur de la marchandise.

Ci-dessous les tableaux qui reprennent la répartition des frais et des risques pour les Incoterms maritimes :

Les incoterms maritimes en 2020 Les règles d'Incoterms maritimes

 

Lire aussi : Comment créer son entreprise d’import / export ?
Cours gratuit sur les techniques de commerce international
4 modèles gratuits de contrat de vente à l’international

Ce qui a changé en 2020 pour les incoterms

FCA et connaissement maritime à bord

C’est une option du FCA visant à renforcer la sécurisation du transport. L’acheteur fait remettre au vendeur une preuve du chargement à bord par le transporteur.

Différenciation du niveau de couverture d’assurance-transport entre le CIF et le CIP

Le CIP fait maintenant l’objet d’une couverture tous risques alors que le CIF peut rester à un niveau de couverture minimale : valeur de la marchandise + 10%. Auparavant, le niveau était le même pour les deux règles.

Le DAT 2010 est devenu le DPU 2020

Le DPU, Delivered at Place Unloaded, remplace le DAT, Delivered at Terminal. Parallèlement, il vient logiquement se placer maintenant après le DAP, Delivered at Place.

Se former à la création d’entreprise 100% en ligne

Vous souhaitez créer votre entreprise ? WikiCréa vous accompagne dans vos démarches grâce à une formation complète en ligne. Les huit modules du programme vous permettront d’aborder toutes les facettes de votre projet.

Pour 30 € seulement, vous aurez les clefs pour bien débuter dans l’entreprenariat.
Un certificat d’aptitudes justifiant de votre assiduité vous sera délivré en fin de formation.

Commencez la formation à la création d’entreprise.

Les outils gratuits WikiCréa pour la gestion d’entreprise

Afin de vous appuyer dans votre projet de création d’entreprise, WikiCréa vous propose gratuitement plusieurs outils pratiques :

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !