Est-ce obligatoire de faire appel à un expert-comptable ?

Est-il obligatoire de faire appel aux services d’un expert-comptable en fonction de son statut juridique (auto-entrepreneur, EURL, SARL, SAS…) ? Est-ce utile ?

L’expert-comptable est la seule personne extérieure à l’entreprise qui peut être habilitée à tenir la comptabilité et à établir les comptes annuels. L’expert-comptable établit aussi les déclarations fiscales et les déclarations de TVA. Il prend éventuellement en charge les aspects juridiques et sociaux de l’entreprise. Enfin, il a un rôle de conseil auprès du chef d’entreprise.

Les services des experts-comptables sont payants (de 1500 € à 3000 € par an pour une entreprise fraichement créée) et nombreux sont les créateurs d’entreprise qui réfléchissent à économiser ce poste. Est-ce possible ? Est-ce une bonne idée ?

Voir aussi nos articles :

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable en auto ou micro-entreprise ?

En auto-entreprise et micro-entreprise, il n’y aucune raison de faire appel à un expert-comptable car il s’agit de régimes forfaitaires simplifiés :

  • le bénéfice (c’est-à-dire le revenu du chef d’entreprise) est estimé selon un pourcentage du chiffre d’affaires, sa détermination ne nécessite donc pas la tenue d’une comptabilité réelle,
  • pas de déclaration de TVA, car les auto-entrepreneurs en sont exonérés,
  • pas de formalisme juridique du fait de l’absence d’associés et de statuts,
  • pas de registre officiel à tenir (sauf exceptions),
  • toutefois il sera recommandé de passer par un comptable en cas d’embauche d’un salarié, pour l’établissement du contrat de travail et des fiches de paye.

A noter : Sans expert-comptable, l’auto-entrepreneur peut se trouver isolé et fragilisé, par exemple dans ses rapports avec l’administration (RSI, impôts, déclarations, contrôle fiscal…). Il ne bénéficie d’aucun conseil de professionnel pour son développement ou son optimisation fiscale, ni en terme de gestion des risques…

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable en entreprise à l’IR réel ? (EI, EIRL, EURL, SASU sur option)

Même si la tenue d’une comptabilité est obligatoire en régime réel, il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable. Mais le recours à un expert-comptable est fortement conseillé car il présente des avantages importants :

  • le gain de temps : il est probable que le comptable soit plus efficace que vous pour saisir les pièces comptables, effectuer les déclarations de TVA, établir les comptes annuels, dialoguer avec l’administration fiscale ou encore les caisses de cotisations sociales,
  • l’expérience : l’expert-comptable pourra vous faire profiter de l’expérience acquise sur ses autres dossiers,
  • la connaissance de la réglementation : le comptable est bien informé sur l’évolution des lois et peut vous aider à en tirer parti,
  • le risque d’erreur : il est bien sûr réduit en passant par un expert-comptable, notamment en ce qui concerne les déclarations obligatoires,
  • l’optimisation sociale et fiscale : l’expert-comptable recherche le meilleur rapport coût-bénéfice en terme de paiement des charges/impôts et de protection sociale,
  • le conseil : l’expert-comptable peut vous conseiller, vous alerter ou vous rassurer sur la situation actuelle et future de votre entreprise,
  • la mise en réseau : les experts-comptables travaillent en réseau avec des notaires, des avocats et des professionnels dans leur secteur (qui sont souvent leurs clients) : ils pourront vous en faire profiter,
  • l’assistance en cas de contrôle fiscal : l’expert-comptable assiste ses clients en cas de contrôle, ce qui peut se révéler salutaire.

Se passer des services de l’expert-comptable serait donc une erreur, une économie apparente qui pourrait en fait se révéler très coûteuse.

D’autre part, le recours à un expert-comptable permet de bénéficier d’avantages fiscaux dans le cas où il est « conventionné par l’administration ».  Concrètement, certains experts-comptables sont autorisés à délivrer des visas fiscaux, qui permettent au chef d’entreprise d’éviter la majoration de 25% de ses revenus déclarés à l’IR. Cela équivaut à adhérer à un Centre de Gestion Agréé.

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable en entreprise à l’IS ? (SARL, SAS, EURL sur option)

Même si la tenue d’une comptabilité est obligatoire en régime réel, il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable. Mais le recours à un expert-comptable est fortement conseillé pour les mêmes raisons que celles citées au point précédent, ainsi que pour la gestion des aspects juridiques des sociétés : rédaction et modification des statuts, formalités obligatoires, publication des comptes, préparation et rédaction des PV d’assemblée générale ordinaire ou extraordinaire, etc.

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable en SCI ?

Voir notre article : Le comptable est-il obligatoire en SCI ?

 

Voir aussi nos articles :

 

 

 

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer