Entrepreneuriat social : tendances, principes fondamentaux, exemples

5/5 (3)

Quels sont les principes de l’entrepreneuriat social ? L’entrepreneuriat social est-il attractif ? Quels sont les critères de distinction d’une entreprise sociale ? Quelle est la finalité de l’entrepreneuriat social ? A quoi reconnait-on une entreprise sociale ? Quels sont les meilleurs exemples d’entreprises sociales ?

Créée au Bangladesh en 1976 par le célèbre prix Nobel de la paix Muhammad Yunus, la Grameen Bank, banque spécialisée dans le micro-crédit est probablement l’exemple le plus connu d’entreprise sociale (voir notre article : L’entrepreneuriat social : qu’est-ce que c’est ?). Depuis lors, l’entrepreneuriat social est un phénomène qui s’amplifie d’année en année, et qui fait de nombreux adeptes, tant du côté des entrepreneurs que des clients.

L’entrepreneuriat social s’inscrit aujourd’hui dans un mouvement mondial. Pourquoi un tel intérêt ?

Entrepreneuriat social : un phénomène grandissant.

L’entrepreneuriat social répond à une double exigence : concilier réussite personnelle et intérêts communs, en répondant à des besoins durables.

Véritable alternative au « business à tout prix », l’entrepreneuriat social s’inscrit dans une prise de conscience mondiale du besoin de penser une nouvelle façon d’entreprendre. Il prend en considération les devoirs socio-écologiques des entreprises, qui sont de plus en plus plébiscités de nos jours.

Il présente en ce sens une forte attractivité, particulièrement auprès des nouvelles générations sensibles à la thématique de business équitable et durable. Son potentiel est donc incontestable.

Parfois confondu avec les structures à but non lucratif, l’entrepreneuriat social peut être défini par 4 principes simples.

Entrepreneuriat social : 1 concept et 4 principes.

Le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (Mouves) énonce 4 principes autour desquels s’articule l’entrepreneuriat social et qui le définissent :

  • Un dynamisme entrepreneurial : diversification des ressources et des solutions de recherche de financements,
  • Un objectif social et/ou environnemental : quelle que soit le domaine (santé, accès à l’emploi, recyclage, énergie…), la finalité doit rester la même,
  • La lucrativité encadrée : la rentabilité financière n’est pas l’objectif principal mais le moyen pour atteindre les objectifs sociaux et/ou environnementaux,
  • Une gouvernance participative : gouvernance par les différentes parties prenantes.

En résumé, l’entrepreneuriat social donne du sens aux affaires, en les mettant au service des gens et de la planète.

Entrepreneuriat social : quelques exemples.

Connues ou non, les entreprises sociales se développent tout autour de nous. En voici quelques exemples.

  • LITA : plateforme d’investissement participatif qui permet de lever des fonds pour des start-ups et PME à fort impact social, sociétal et environnemental.
  • La Ruche qui dit Oui ! : circuit de distribution direct entre consommateurs et producteurs locaux.
  • Linoo : plateforme internet d’interprétariat et de traduction, spécialisée dans le domaine médical, social et institutionnel.
  • Les Schmilblick : application de jeu solidaire, qui finance des associations.
  • SOS Futur : organisme visant à réduire la fracture numérique générationnelle.
  • Le réseau Carillon : réseau solidaire d’habitants pour recréer du lien avec les SDF.
  • RecycLivre : structure solidaire de revente de livres d’occasion sur internet.

Différents domaines… une même finalité : toutes ces entreprises sont dites « sociales ». Qu’elle favorise l’insertion ou la solidarité, qu’elle finance des initiatives sociales ou qu’elle encourage la protection de l’environnement, chacun peut trouver une activité à laquelle il est sensible et entreprendre en joignant l’engagement social au business !

De par la diversité des domaines auxquels leurs principes peuvent s’appliquer, les idées d’entreprises sociales sont donc infinies.

Cliquez ici pour accéder à tous nos articles sur le thème de l’économie sociale et solidaire.

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !