La solution du crowdfunding ou « financement participatif » pour lancer son entreprise

Qu’est-ce que le crowdfunding ? En quoi consiste une campagne de financement participatif ? Quels types de projet sont adaptés à ce mode de financement ? Quels sont les avantages et les inconvénients du crowdfunding ?

Voir aussi notre article : 20 conseils pour réussir sa campagne de crowdfunding.

Le crowdfunding, ou « financement par la foule » est une solution très en vogue qui consiste à financer un projet en faisant appel au grand public, par l’intermédiaire de plateformes internet spécialisées.

Le crowfunding s’est développé à la fin des années 2000 notamment dans le secteur de la production artistique et de l’édition, et s’est véritablement démocratisé au début des années 2010.

Le crowdfunding est basé historiquement sur des valeurs de solidarité et de partage, et se veut une alternative populaire aux modes de financement traditionnels.

Les différents types de crowdfunding.

Il faut distinguer 3 types principaux de financement participatif :

  • le don avec ou sans contrepartie, ou mécénat : c’est le mode de financement le plus répandu : les particuliers / organismes publics ou privés sont invités à donner une somme d’argent pour soutenir un projet ; des contreparties ou cadeaux peuvent être offerts aux donateurs les plus généreux,
  • le prêt, ou souscription,
  • la participation en capital, aussi appelé equity crowdfunding.

A noter que les dons versés à un projet porté par une association ou un organisme non lucratif peuvent donner lieu à réduction d’impôt pour les donateurs.

Le fonctionnement des plateformes de financement participatif.

Chaque campagne de financement participatif se voit fixer un objectif de collecte. Une période de collecte est définie, qui s’étale le plus souvent entre 30 et 90 jours.

  • Si l’objectif de collecte est atteint ou dépassé, c’est un succès : l’argent est versé aux porteurs de projet.
  • Si l’objectif de collecte n’est pas atteint, c’est un échec : les contributeurs sont remboursés.

Les plateformes internet de financement participatif se rémunèrent en prélevant un pourcentage de l’argent collecté (souvent 5%). Des frais financiers sont aussi prélevés (le plus souvent 3% du montant total collecté).

Quels sont les avantages et les inconvénients du financement participatif ?

Le financement participatif est un mécanisme qui comporte de nombreux avantages :

  • C’est une alternative intelligente à l’endettement bancaire ou au micro-crédit,
  • C’est un moyen de tester son idée grandeur nature et de tester sa capacité à mener un projet,
  • C’est un moyen d’obtenir des éléments d’étude de marché,
  • C’est un moyen de communiquer en phase de lancement et de commencer à construire une notoriété,
  • Dans certaines campagnes de dons, la contrepartie peut être le produit lui même : la collecte correspond alors à des ventes payées à l’avance, ce qui constitue une avance de trésorerie (par exemple pour le lancement d’un livre, d’une bande dessinée ou d’un CD).

Le crowdfunding comporte aussi des inconvénients :

  • Si le montant de collecte n’est pas atteint, les donateurs sont entièrement remboursés et le projet n’est pas financé du tout.
  • En pratique les échecs sont nombreux et les donateurs spontanés sont rares ; le premier cercle de donateurs est souvent constitué de l’entourage du porteur de projet (amis, famille) ; le second cercle est constitué des « amis des amis ».
  • L’effort doit être soutenu et renouvelé pour inciter les gens à donner : mailing personnalisé, appels téléphoniques, porte à porte, réunions d’information, communication dans la presse… ce qui peut prendre beaucoup d’énergie,
  • Le crowdfunding n’est pas adapté à tous les types de projet : les projets innovants ou solidaires ont plus de chance d’être financés que les autres…

Les principales plateformes (ou sites internet) de financement participatif.

Les plateformes les plus connues, donc les plus visitées et les plus performantes, sont :

  • Ulule : une des références françaises du financement des projets créatifs, innovants et solidaires,
  • KissKissBankBank : un des leaders mondiaux du financement par le don, quelque soit le type de projet,
  • KickStarter : un des leaders mondiaux du financement des créateurs (musiciens, artistes, réalisateurs, designers…),
  • MyMajorCompany : finance les projets créatifs, mais pas seulement.
  • Bulb in Town.

Zoom sur la plateforme Bulb in Town :

Crée en 2012 par Alexandre Laing et Stéphane Vromman, Bulb in Town est le 1er site de financement participatif de proximité en France avec près de 400 entreprises financées et 4,7 millions d’euros collectés. La plate-forme propose deux solutions de financement : le don contre don et l’investissement en capital.

 

Voir aussi notre article : 20 conseils pour réussir sa campagne de crowdfunding.

 

N’hésitez pas à commenter cet article ou à poser vos questions (ci-dessous).

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer